Un bruillomètre pour mesurer et limiter les tapages à la cantine

Que ce soit à l’école ou dans des centres de loisirs, nous avons tous l’habitude des moments bruyants à la cantine. Suite à cette constation, des jeunes enfants ont testé un nouveau concept afin de déterminer le taux de tapage que l’on peut faire lors de la pause déjeunée. Pour cela, un bruillomètre est utilisée par des enfants volontaires. Zoom sur cette nouvelle technique très proche des décibelmètres et son implication pour une amélioration des repas à la cantine.

Le concept du bruillomètre

Le bruillomètre est un concept créé par la collaboration entre l’association des jeunes et l’ALSH ou Accueil de Loisirs sans Hébergement. Le principe a été mis en avant sous le nom de « Mur du son ». Il consiste à mettre en prendre en note des décibels délivrés lors du repas à la cantine avec un sonomètre sur un téléphone. Il se fait à deux moments précis dont l’un au début du déjeuner et un autre avant la fin de la pause. Le taux de tapage dans la cantine est communiqué par le volontaire grâce à certains smileys. La mesure va de 20 à 120 décibels qui sont représentés par des smileys variés allant de celui qui est gai à celui qui est triste. Divisé en plusieurs tranches ces taux indiquent que l’on chuchote en dessus de 30 décibels, que l’on parle à plus de 60 décibels et que l’on crie à partir de 85 décibels. Dans le cas où le bruillomètre atteint les 100 décibels, il s’agit d’un vrai tapage ressemblant à ceux des motos.

Son intérêt pour les moments à la cantine

Si cette technique est a autant suscité l’intérêt, c’est avant tout parce qu’elle peut parfaitement être utilisée dans les établissements scolaires comme lors de cet essai en centre de loisir. Grâce à cette dernière, les animatrices du centre ont notamment pu instaurer un moment plus agréable lors de la pause déjeuné. Afin de garder autant que possible le calme de la cantine, une sonnette été employée au départ. Mais désormais, il est tout simplement envisageable de lever la main et de l’agiter lorsque le bruit dans la cantine est trop importante. Les enfants seront ainsi signalés qu’il faut parler moins fort ou éviter les grands bruits. Grâce à cela, l’atmosphère dans les cantines scolaires sera plus agréable et accueillante pour que les enseignants comme les enfants puissent se sentir à leur aise.

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: